August 22, 2017

Please reload

Posts Récents

3 raisons de se mettre au lindy hop (à Lyon)

August 9, 2017

1/1
Please reload

Posts à l'affiche

C'est quoi le swing ?

August 22, 2017

 

Tu rentres dans une salle de concert de jazz ou dans un bal swing et tu n'arrives pas à comprendre ce que tu entends ou à frapper les "bons" temps ? Nous avons demandé à notre musicologue ce qu'est le swing pour t'aider :)

 

 

 

 

 

Le swing en trois points

  •  Le swing, c'est à la fois un style de jazz -  la musique emblématique des années 30, faite pour danser - et un feeling caractéristique du jazz. 

  • Le jazz, avant d'être la musique américaine par excellence, est une musique d'origine afro-américaine. 

  • La ligne rythmique du jazz accentue les deuxième et quatrième temps, ce qui explique que nous frappions sur les temps paires et les accentuions quand nous dansons. 

 

Les origines du jazz

 

Les débuts du jazz ont été fortement influencés par le blues et le gospel, eux-mêmes issus de la musique africaine où l'on retrouve le principe d'appel-et-réponse, le riff, l'improvisation mélodique. Néanmoins, s'arrêter là ce serait réducteur.

 

Il est difficile de séparer les influences européennes et noires-africaines, et de les dater. Elles s'imbriquent dans la pratique musicale des premiers noirs américains, c'est-à-dire depuis le XVIIème siècle pendant lequel les esclaves noirs-africains furent enrôlés dans les plantations. Au fil des siècles, les noirs-américains assimilent les genres musicaux à leur pratique musicale et l'enrichisse. 

 

Par exemple, nous savons aujourd'hui que le negro spiritual est un croisement de mélodies africaines et d'hymnes religieux européens (anglais principalement). Tout comme le ragtime est un mélange de musique occidentale  - par la structure et forme harmonique et le fait que ce soit de la musique écrite - et de la marche - qu'on peut aussi bien rattacher aux marches des fanfares qu'à la marche européenne. Enfin, la musique afro-américaine est aussi influencée par la musique créole de la Nouvelle-Orléans, d'origine espagnole et africaine.

 

Cependant, s'il y a eu acculturation, c'est parce que les afro-américains ont permis à certains éléments européens de s'immiscer dans leur héritage africain. Jusqu'aux années vingt, ils n'utilisent que les ingrédients européens nécessaires à la survie de sa propre musique. Malgré l'omni-présence de la tradition européenne, les afro-américains surent préserver le noyau vital de leur patrimoine africain et le jazz est issu de cette génèse complexe.


Les caractéristiques du jazz

 

Les noirs-américains ont gardé la structure harmonique issue de la musique européenne, la mesure - qui n'existe pas dans la musique africaine, beaucoup plus libre - et ont inséré des éléments de leur héritage africain  - le timbre, le rythme, l'improvisation - pour créer ce qui va devenir le jazz. 

 

Par esprit de dérision de la musique européenne, ils intègrent les temps pairs comme étant les temps forts - alors que la musique occidentale s'appuie sur les temps impairs. C'est pour cette raison que nous accentuons les deuxième et quatrième temps en frappant des mains ou en dansant. Enfin, le jazz valorise le rythme, les "fausses" notes  - par opposition à la pratique européenne qui cherche l'exécution parfaite d'un trait mélodique et sanctionne les fautes de texte. Dans le jazz, tout est "juste", ce qui fait souffler un vent de liberté pour tous les musiciens dans la manière de jouer de leur instrument. 

 

Le jeu de la trompette, par exemple, sera révolutionné grâce au jazz . Il est facile de comparer des concertos de trompette classique aux jeux de Louis Armstrong et plus tard Miles Davis pour se rendre compte de la différence. Le saxophone, une invention belge de 1846 de Adolphe Sax, qui cherchait au départ à améliorer les performances de sa clarinette, trouve enfin sa place grâce à ce nouveau genre musical. 

 

Le swing

 

Le swing, c'est la musique emblématique des années 30 à 45 - aussi appelées "Swing Era". Une musique swing typique est composée d'un ensemble de couplets et de refrains et d'une section de solos improvisés. C'est une musique faite pour danser : les big bands, ces grands ensembles typiques de l'âge d'or du swing se retrouvaient tous dans les clubs de Harlem où se trouvaient les danseurs de lindy hop. Le Savoy Ballroom, par exemple, était célèbre pour ces batailles d'orchestres et l'orchestre de Chick Webb est associé à ce célèbre club de New York. Après une période d'extension dans les années 40, le swing connaît plusieurs revivais : dans les années 50 et 60 avec des chanteurs comme Franck Sinatra ou plus récemment avec des groupes pour les danseurs comme Gentlemen and Gangsters ou Gordon Webster, des projets comme Postmodern Jukebox ou encore des groupes d'electro-swing comme Caravan Palace.

 

Mais pourquoi ça swingue ? Le feeling du swing provient d'une combinaison de deux rythmes. 

 

Une partie de la section rythmique - le plus souvent la contrebasse - joue une walking bass : un rythme binaire où les temps 2 et 4 sont accentués. Une autre partie de la section rythmique - la batterie par exemple - joue un rythme ternaire. La combinaison de ces deux rythmes donne la sensation du swing.

 

Notre playlist spéciale théorie musicale vous faite voir et entendre le swing, profitez en ! 

Si vous aussi vous ne pouvez pas vous retenir de frapper du pied quand vous entendez du swing, n'attendez pas, rejoignez nos cours de danses swing !

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags